Autonomie

Le sentiment de pouvoir qu’un employé perçoit avoir sur son travail et sur son organisation constitue un levier important de motivation et de bien-être. Trop souvent, les décisions sont prises par la direction et les employés ont l’impression que les nouvelles façons de faire ne répondent pas à leurs besoins et à leur réalité professionnelle. Par ailleurs, les travailleurs qui ont l’impression d’avoir de la marge de manœuvre dans la réalisation de leurs tâches sont en mesure de supporter une charge de travail plus grande et plus de pression sans que cela n’augmente considérablement leur niveau de stress. Comme gestionnaire, que pouvez-vous faire pour favoriser l’autonomie de votre équipe?
Gestes clés
  • Faites participer vos employés à la prise des décisions qui les concernent. Bien que certains choix doivent être faits par les leaders, plusieurs décisions peuvent être prises conjointement avec les employés. Sachez discerner ces occasions et, à ces moments, manifestez de l’ouverture et de l’écoute face aux préoccupations et aux idées des autres.
  • Offrez davantage d’opportunités de développement professionnel à vos employés. Parfois, c’est en les amenant hors de leur zone de confort qu’ils gagneront en autonomie, qu’ils arriveront à s’améliorer et à développer de nouvelles compétences. Assurez-vous que ces occasions de développement sont alignées à leurs intérêts et qu’elles n’occasionnent pas de surcharge de travail majeure.
  • Centrez-vous sur les résultats, sur le QUOI plutôt que sur le COMMENT. Laissez la latitude à vos employés de prendre le chemin qu’ils veulent pour atteindre les objectifs et accomplir leurs tâches. Assurez-vous néanmoins que vos attentes en matière de qualité, de professionnalisme et de respect des délais sont remplies.